Intervention précoce en ergothérapie

 

"L’intervention précoce s’adresse aux jeunes enfants à risque de développer des problèmes du développement. La notion de précocité de cette intervention fait référence au moment de l’intervention s’étalant de la naissance jusqu’à l’âge de 5 ans. La précocité réfère également au fait d’intervenir avant même l’apparition des problèmes ou dès les premiers symptômes.

En ce qui concerne le risque, il peut être social, biologique (prématurité, poids insuffisant à la naissance, complications néonatales, etc.), ou une combinaison des deux (Majnemer, 1998). Le but principal de l’intervention précoce consiste à prévenir et minimiser les limites physiques, cognitives, émotionnelles et environnementales d’un enfant désavantagé par ces facteurs de risque (Case-Smith, 2010). Elle vise donc à favoriser les compétences des jeunes dans toutes les sphères développementales.

L’établissement d’un partenariat avec la famille s’avère primordial. Les parents seront parties prenantes des décisions concernant leur enfant. En effet, il a été démontré que l’efficacité de l’intervention et ses impacts au niveau du développement de l’enfant sont supérieurs lorsque les attentes et exigences de la famille sont considérées et pour se faire, chacun des membres doit faire partie intégrante de l’équipe de soins (Graham & al., 2009).

 

Un autre aspect essentiel à privilégier dans le cadre d’une intervention précoce consiste en l’utilisation des environnements naturels, c’est-à-dire ceux dans lesquels l’enfant évolue et participe à différentes activités (les parcs, la maison, la garderie, la piscine, etc.). Une telle pratique à proximité des lieux de vie de l’enfant favorise son interaction avec son environnement au quotidien et la consolidation de ses compétences en milieu réel."

 

 

Extrait du site Portail enfance et familles 

http://www.portailenfance.ca/wp/