Troubles spécifiques des apprentissages

 

Les troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA) appelés communément « troubles dys » sont la conséquence d’anomalies dans le développement cognitif de l’enfant. Fréquents et durables, ces dysfonctionnements neurologiques peuvent apparaître précocement,  ou bien plus tard, lors des apprentissages scolaires, ils se révèlent ainsi au cours de la scolarité (lecture, écriture, calcul…) On les nomme :

- dyslexie (trouble de la lecture) pouvant avoir une dysorthographie et une dysgraphie associée (concernant l’expression écrite) ;

- dysphasie (trouble du langage oral) ;

- Trouble Développemental de la Coordination (TDC = dyspraxie) pouvant avoir comme conséquence une dysgraphie (trouble de l’écriture) ;

 - dyscalculie (trouble du calcul).

 

 

Ces troubles spécifiques ont des répercussions sur la vie quotidienne des enfants, sur leurs apprentissages scolaires mais aussi plus tard sur la vie sociale et professionnelle. Ces conséquences peuvent être prévenues ou atténuées par une prise en charge précoce et adaptée.

 

L'ergothérapeute peut intervenir auprès d'enfants présentant des troubles des apprentissages pour rééduquer ou mettre en place des adaptations. Le but de l'ergothérapeute est de rendre les enfants autonomes dans leurs apprentissages scolaires.

 

Signes d’alerte

 

  • Difficulté graphique: peut être en tant que qualité, vitesse, variable ou non dans la journée et dans la semaine ;

  • Trouble de l’attention: fatigabilité, distractibilité, coupure, agitement…. ;

  • Difficultés à se repérer dans le temps, dans l’espace et d’organisation ;

  • Problème de lecture et d’orthographe ;

  • Mémoire fragile ;

  • Déséquilibre entre les capacités orales et écrites.

Dans la peau de…

Dyslexie : lecture

Lal ut tev er slar éu s sit e A l ar e nt ré ed esc las ses, jes aut ai sdej oi ea vecl es ga rço nse tlesf il lesd uqu art ier, d és ir eux de co mm encerl es co ursq uico mb ler a ien tmo nes pritc urie ux. Am es ur equ el’ an né eav anç ait, le scou rs dev inr entp lusdi f fic ilese tuns ent im entdener vos it é etde p r é occ upat io ncom me nçaàm’ e nv a hi r. Co mb ie ndev er besco mp ortec ete xtr ai td et ex te ?

 

Dysorthographie et dictée d’un énoncé de Mathématiques :

Monsieur etma damare novon deupari achameau nit. Ladisten cet deux 600 Km lavoix tureconsso me 10 litr rausan quil aumaître. Ilfocon thé 18 € deux pé âge d’aux taurou tet 8 € dere papour désjeu néleumidit. Les sens kou tes 1 € leli treu ilpar ta 8 eureh. Kélai laconso mas siondes sans ? Quélai ladaipan setota lepour levoiaje ?

 

Dysgraphie et recopier depuis le tableau :

 

 

Dyspraxie gestuelle et vie quotidienne :

 

 

Dyspraxie visuo-spatiale et repérage :

 

 

Dyscalculie et calcul mental :

schéma v2.PNG
dysgraphie.JPG
dysgraphie_edited.jpg
dyspraxie_edited.jpg
dyscalculie_edited.jpg
dyscalculie%202_edited.jpg

Dysgraphie et travail informatique

 

Commençons par définir la dysgraphie : c’est un trouble de l’écriture.

 

« C’est tout ? » me diriez-vous, « Mais comment puis-je savoir si mon enfant est dysgraphique ? » et je vous répondrai que c’est une excellente question !

 

Les signes visibles sont les suivants :

  • Un problème de lisibilité (si vous avez besoin d’un diplôme en hiéroglyphe pour relire ses écrits) ;

  • Une certaine lenteur d’écriture (pas facile de finir ses cours et ses évaluations !) ;

  • Des douleurs (jusqu’à refuser d’écrire) ;

  • Refus d’écrire (qui peuvent être induit par des douleurs !).

 

Vous vous en doutez, cela peut donc être un frein important dans la scolarité de votre enfant.

 

La dysgraphie peut être une conséquence d’un trouble neurodéveloppemental (TND) qui impacte souvent les apprentissages.

 

Dans les TND on retrouve des jeunes :

- dyslexiques ;

- dysorthographiques ;

- TSA (Trouble du Spectre Autistique) ;

- TDA/H (Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) ;

- TDC (Trouble Développemental de la Coordination = dyspraxie ou TAC pour ceux de la vieille école) ;

- etc.

 

Attention, la dysgraphie n’est pas un diagnostic, mais bien un symptôme (= la conséquence d’un trouble, d’un geste non fonctionnel, etc.) !

 

En tant qu’ergothérapeute nous pouvons identifier la dysgraphie, après en avoir recherché les causes, par le biais d’un bilan. À la suite de ce bilan, nous pourrons proposer une rééducation du graphisme adaptée à votre enfant et/ou une compensation par l’outil informatique qui sera appropriée pour pallier ses difficultés en classe.

 

Dans le cadre d'un accompagnement pour l'outil informatique un apprentissage pourra être réalisé sur la vitesse de frappe, l'organisation, les logiciels de traitement de texte.), et les logiciels de compensation (dictée vocale, lecture vocale, découpe syllabique, correcteur orthographique puissant, prédicteur de mots, etc.).

 

Nous allons à l’école pour apprendre et non pour écrire.

Stylo.gif
ordi jim.gif